SE FAIRE REMBOURSER

photoCouches, produits d’hygiène, compléme

nts alimentaires, séances de rééducation non remboursées par la Sécu… Lorsqu’elles sont cumulées, ces dépenses représentent des surcoûts importants qu’il est possible de faire prendre en charge.

Un exemple avec les séances de rééducation :

Si votre enfant suit des séances en libéral (ergothérapie, psychomotricité, psychologue) qui ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale, vous pouvez déclarer les montants versés dans votre demande d’AEEH ou de PCH.

Les soins assurés par des thérapeutes qui ne bénéficient pas d’une reconnaissance officielle, tels les osthéopathes et les acupuncteurs, ne sont généralement pas pris en compte. Cependant, une demande de prise en charge de séances d’équithérapie peut être retenue si elle appuyée par un pédopsychiatre.

Retrouvez la suite de cet article et bien d’autres en lien avec les aides financières dans le nouveau guide Déclic Les aides financières

 

http://www.magazine-declic.com/Se-faire-rembourser-les-couts-caches-enfant-handicape.html