40 fois plus de risques de décès par accident chez les autistes